La télé ment, la télé est le Gouvernement

On savait que la plupart des émissions de télévision étaient là pour servir la propagande gauchiste et antiraciste du Gouvernement. Mais grâce à un témoignage de Philippe Verdier (l’ex-Monsieur météo de France2), rapporté par Alban d’Arguin dans son ouvrage Eoliennes, un scandale d’Etat, nous découvrons que le Gouvernement va jusqu’à dicter aux présentateurs de la météo ce qu’ils doivent dire aux Français !

C’est hallucinant et assez révélateur de l’état déplorable du « journalisme » et du monde médiatique français.

Laurent Fabius fronce les sourcils, jure qu’il ne souhaite pas intervenir sur la ligne éditoriale des chaînes de télévision. Malgré tout, il recommande avec insistance d’égrener les bulletins météo de messages sur le climat. Ses éléments de langage sont prêts, il ne souhaite plus entendre parler de « réchauffement », de « changement » ou de « dérèglement » mais de « chaos climatique ».

[…] En élèves studieux pour la plupart, nos présentateurs ont obtempéré, émaillant leurs prévisions d’images en rapport avec le « chaos climatique », nous abreuvant de reportages sur les catastrophes du bout du monde ; inondations dans le sud-est asiatique, en omettant de dire que c’est dû au phénomène annuel de la mousson, sécheresse exceptionnelle en Afrique, chute d’un pan de glacier au Pôle sud sans dire que ce phénomène concerne un glacier immense en plein développement, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *