Les policiers bretons submergés par l’islamisme

A Rennes, où les policiers sont déjà chargés de la surveillance d’une centaine d’islamistes (sans compter les dossiers suivis par la Gendarmerie), les autorités s’inquiètent de la libération prochaine d’une cinquantaine de détenus radicalisés. (source)

Cette invraisemblable situation est non seulement une humiliation pour la France, mais aussi une inutile épée de Damoclès au-dessus de la tête des Bretons.

C’est une humiliation pour la France, car chacun sait que les islamistes souhaitent le remplacement de notre pays par un califat islamique. Dès lors, il convient d’expulser ces ennemis et de déchoir les islamistes Français de leur nationalité pour trahison et intelligence avec l’ennemi.

C’est également une inutile épée de Damoclès au-dessus de la tête des Bretons, car les détenus dont on sait qu’ils sont radicalisés ne devraient pas être lâchés parmi la population. La justice ordinaire et l’Etat de droit ne doivent pas s’appliquer à ceux dont le projet est de tuer des non-musulmans.

C’est en tout cas notre position, une position de simple bon sens ! Soutenez-la et soutenez-nous en nous contactant et en nous rejoignant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *