Fantasme de « terrorisme d’ultra-droite », Marine Le Pen se vautre dans le gauchisme

Alors que les caves des cités regorgent de fusils d’assaut, Marine Le Pen n’a rien trouvé de mieux à faire que déclarer qu’elle se félicitait de l’arrestation d’une soi-disant cellule terroriste d’ultra-droite, accusation totalement délirante pour une « organisation » qui ne dispose d’aucune arme !

La république, en détournant l’attention sur « le risque terroriste islamophobe d’extrême droite », essaie de nous faire oublier que les islamistes sont prêts à la guerre, qu’ils ont déjà commencé à tuer massivement des Français (notamment à Paris et à Nice) et que le président de la république est de plus en plus isolé – et humilié – sur la question des migrants musulmans au niveau international.

Le rôle de la droite nationale, c’est d’affirmer que si le peuple envisage de se faire justice lui-même face à l’islamisme, c’est parce que l’Etat est défaillant dans sa mission de protection du peuple et du territoire !

Le rôle de la droite nationale, c’est de demander à ce que les moyens délirants mis en oeuvre pour la surveillance des patriotes soient utilisés contre l’islam radical qui gangrène les cités, les clubs de foot, etc.

Le rôle de la droite nationale, contrairement à ce qu’a fait le Rassemblement National, c’est de ne pas tomber dans les pièges médiatiques du pouvoir !

Le rôle de la droite nationale, c’est de clamer haut et fort, et sans se cacher derrière on ne sait quelle laïcité : ISLAM HORS D’EUROPE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *