Marseille : Apologie du terrorisme par l’ordure communiste Sonia Nour

 

Sur sa page Facebook, la personnalité afro-communiste Sonia Nour a déclaré que le musulman abattu après avoir assassiné deux jeunes européennes à Marseille est un « martyr ».

Cependant, le terme « martyr » est un terme positif, en effet, si l’on se fie par exemple au petit Larousse illustré de 2014, le martyr est une personne qui a souffert la mort pour sa foi religieuse ou pour une cause à laquelle elle s’est sacrifiée, exemple : les martyrs de la Résistance.

D’ailleurs, les musulmans qui passent en mode activiste ont pour but de devenir et d’être considérés comme des « martyrs », ce qui prouve que ce terme n’est pas neutre, mais positif.

A ce sujet, les différentes définitions de ce terme de « martyr » sont une démonstration de la supériorité morale de christianisme sur l’islam, car ce même dictionnaire explique que chez les chrétiens, être martyr c’est être mis à mort ou torturé en témoignage de sa foi.

En conclusion, le fait que Sonia Nour confère le statut de martyr au musulman qui a éventré et égorgé deux jeunes Françaises avant d’être abattu, constitue bien une reconnaissance du caractère sacrificiel de l’acte.

Nous disons au contraire que loin de s’être sacrifié, Ahmed Hanachi n’était qu’un lâche et une preuve de plus que la présence de musulmans en France constitue une menace permanente. Avec le Parti de la France, foutons-les dehors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *