Victoire de Donald Trump : quand les politicards français se mettent à fantasmer

Il nous aura tout fait ! Voilà que Nicolas Sarkozy, pour la campagne interne de la fausse droite et du centre, se compare à Donald Trump ! Nicolas Sarkozy se présente en équivalent français de Donald Trump, c'est-à-dire en défenseur de la majorité silencieuse, cette majorité silencieuse qui a su mettre en défaut les journalistes et tous les pseudo-experts sur le Brexit et sur l'élection présidentielle étasunienne.

 

Nicolas Sarkozy démontre une fois de plus qu'il n'a aucune idée, aucune doctrine et aucune ligne de conduite politique droite. En effet, Sarkozy est quand même le président de la république qui a fait voter le Congrès pour le traité constitutionnel européen, traité qui avait pourtant été rejeté par une large majorité d'électeurs français lors du référendum de 2005. Il s'agissait, comme pour le Brexit et l'élection de Trump, d'une victoire du peuple contre les journalistes et les pseudo-experts.

 

De plus, Nicolas Sarkozy a déclaré quelques jours avant les élections, sur Europe1 le 26 septembre dernier, qu'il souhaitait le victoire d'Hillary Clinton. Bref, cet individu n'est qu'une girouette à qui aucun Français ne doit plus accorder sa confiance.

 

Il également illusoire que les partisans de Marine le Pen voient dans la victoire de Trump aux USA un signal positif envoyé à Marine le Pen en France. En effet, il y a deux éléments importants à prendre en compte : premièrement, les USA ne sont pas la France, loin de là. Les deux pays et les deux peuples ont des Histoires, des cultures et des valeurs bien différentes aujourd'hui. Deuxièmement, Trump a conquis le coeur des Américains et remporté l'élection suprême américaine en s'opposant frontalement aux médias et au politiquement correct, alors que Marine le Pen et le FN n'ont cessé d'aseptiser leurs discours et leurs idées au non de la dédiabolisation. Trump a gagné en assumant ses idées quitte à avoir tout le pays légal contre lui. Mais c'est le pays réel qui vote !

 

Rien ne sert de fantasmer suite à ce scrutin, car la seule chose qu'on est sûr de récolter alors, c'est la désillusion. Par contre, ce dont un Français peut se réjouir, c'est que l'élite démocrato-journalistique vient de mordre la poussière. Et pour cela, il ne faut pas bouder notre plaisir !

Victoire de Donald Trump : quand les politicards français se mettent à fantasmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *