Le 14 juillet est un jour de deuil pour la France

En ce 14 juillet, jour de fête de la République, les Français à la mémoire longue sont en deuil.

En effet, la destrcution du trône et de l’autel par les adeptes des « Lumières » et de la franc-maçonnerie, qui donnera à la république la devise « liberté, égalité, fraternité », a été le début de la fin de la France française, et l’avènement de la république de l’argent, de la magouille et de la corruption.

Ceux qui sont au pouvoir et qui s’autoproclament républicains, sont les continuateurs des assassins, des pillards, des violeurs et des tortionnaires qui ont conduit la révolution et la terreur.

Voici quelques exemples qui montrent la vraie nature de la république et de ce qu’on nous demande de célébrer chaque 14 juillet :

Dans mon département, nous allions à la chasse aux prêtres. Je n’ai jamais tant ri qu’en voyant la grimace que faisaient ces b*** en mourant.

Jean-Baptiste CARRIER

Il n’y a plus de Vendée, Citoyens républicains, elle est morte sous notre sabre libre avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l’enterrer dans les marais et dans le bois de Savenay. Suivant les ordres que vous m’avez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, massacré les femmes qui, au moins, pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé. […] Les routes sont semées de cadavres. Il y en a tant que sur plusieurs endroits ils font pyramide. On fusille sans cesse à Savenay car à chaque instant il arrive des brigands qui prétendent se rendre prisonniers.;

Général WESTERMANN

Les noyades par couple, appelées « mariage républicains », ont particulièrement amusé leurs organisateurs et marqué les témoins en raison de leur caractère sadique : il s’agit d’unir nus dans des positions obscènes un homme et une femme, de préférence le père et la mère, le frère et la sœur, un curé et une religieuse… avant de les jeter à l’eau.

Reynald SECHER, in Vendée, du génocide au mémoricide.

Un des soldats du général Crouzat avoue avoir « fait fondre », le 6 avril 1794, cent cinquante femmes pour avoir leur graisse : « J’en envoyais dix barils à Nantes, elle servait pour nos hôpitaux. »

Reynald SECHER, in Vendée, du génocide au mémoricide.

On tanne à Meudon la peau humaine. La peau qui provient d’hommes est d’une consistance et d’une bonté supérieure à celle des chamois.

Saint-Just

Le 14 juillet est un jour de deuil pour la France

Une pensée sur “Le 14 juillet est un jour de deuil pour la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *