Bientôt la peine de mort pour les quenelliers ?

Un lycée + une photo de classe + cinq quenelles = expulsion !

 

Il y a des situations où le mot « expulsion » ne fait pas peur aux dirigeants, bien au contraire ! Ainsi, nous apprenons aujourd’hui que cinq lycéens de Royan ont été exclus de leur lycée pour avoir simplement effectué le geste de la quenelle sur leur photo de classe. Le proviseur de l’établissement a même remonté « l’incident » au rectorat et au… ministère de l’éducation nationale !

 

Alors que l’école est devenue le lieu de la non-transmission des savoirs élémentaires, cinq quenelles sont une priorité à la limite de l’affaire d’Etat ! Le sens des priorités de ces gens-là est révélateur de ce que les fonctionnaires ne sont plus que des commissaires politiques à la solde du politiquement correct !

 

Nous ajoutons que si ces staliniens grotesques sont choqués par un geste créé par Dieudonné qui n’a jamais tué personne, on n’a encore jamais exclu des lycéens portant des vêtements arborant la mention « CCCP » (initiales russes d’URSS), des vêtements à l’effigie du criminel Ernesto Guevara ou affichant carrément le symbole de la faucille et du marteau, alors qu’il s’agit là d’une véritable idéologie mortifère, qui a tué des dizaines de millions de personnes.

 

Mais il semblerait que pour la racaille enseignante, à qui nous demandons aux parents de soustraire leurs enfants dès que possible (école à la maison, école hors contrat, etc.), il y ait d’un côté des victimes qui ne comptent pas, et de l’autre côté une communauté ultrasensible à qui l’on peut tout sacrifier pour qu’elle ne se sente pas critiquée ou heurtée…

Bientôt la peine de mort pour les quenelliers ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *