L’humoriste normand Franck Dubosc reconnaît qu’il faut plus de « couilles » pour attaquer l’islam que le christianisme

Franck Dubosc, célèbre humoriste et acteur normand, a expliqué cette semaine au journal 20 minutes que si dans son dernier spectacle il y a quelques blagues autour de la Bible, c’est parce que l’humoriste « n’a pas eu les couilles » de faire rire sur le coran.

 

Il s’agit d’un véritable aveu de l’état d’esprit qui règne en France, une ambiance idéologique qui amène la population à la conclusion qu’il est normal, amusant et inoffensif de moquer et de dénigrer la religion catholique, tout en épargnant les musulmans (et les juifs).

 

Cette ambiance d’anticatholicisme généralisé, additionnée à la tolérance à laquelle les Français sont contraints – s’il le faut par la loi – envers l’islam (et le judaïsme), est l’une des démonstrations les plus visibles de ce que l’Etat et les « élites » promeuvent bien, par les médias, l’Education Nationale et les associations subventionnées, la haine de la France de toujours, avec dans le même temps une promotion de cultures étrangères à l’histoire nationale. Avec, pour forcer la main à des Français qui seraient trop attachés à leur histoire, un arsenal législatif entièrement tourné contre eux : islamophobie, homophobie, antisémitisme, racisme, etc. Par contre, comme l’a jugé un tribunal récemment, si des blancs sont attaqués sur leur couleur de peau, ce n’est pas du racisme car la race blanche n’existe pas… Quand à la christianophobie, ne cherchez pas la loi qui la réprime, la christianophobie est subventionnée ! (Piss Christ, Golgota picnic, etc.)

 

Afin de remettre les choses à l’endroit dans notre Etat devenu fou, rejoignez ceux qui veulent renverser les contre-valeurs républicaines, rejoignez ceux qui veulent redresser la France, rejoignez ceux qui prennent le Parti de la France !

L'humoriste normand Franck Dubosc reconnaît qu'il faut plus de "couilles" pour attaquer l'islam que le christianisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *