Parti de la France du Calvados

Articles avec #souvenir tag

En souvenir du 12 septembre 1683, mangez des croissants !

12 Septembre 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

Devoir de mémoire : le 12 septembre 1683, l'armée chrétienne de Jean Sobieski et Charles de Lorraine, avec seulement 80 000 hommes, mettait en déroute l'armée ottomane et ses 300 000 hommes lors de la bataille de Vienne.

Alors participez au devoir de mémoire et mangez des croissants qui nous rappellent la victoire des chrétiens sur les musulmans !

En souvenir du 12 septembre 1683, mangez des croissants !
Lire la suite

Envers et contre tout, hommage au maréchal Pétain !

23 Juillet 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

Alors que sa tombe vient d'être profanée et que ses cendres n'ont toujours pas été transférées à l'ossuaire de Douaumont, le PDF14 tient à rendre hommage au maréchal Pétain en ce 66ème anniversaire de sa mort.

En effet, les nationalistes du Calvados ont à coeur de saluer la mémoire de l'homme qui fut le héros de la première guerre mondiale, ainsi que le rempart qu'il a su être quand nos chères élites républicaines fuyaient en se faisant dessus lors de l'invasion allemande de 1940.

Contrairement au général de Gaulle dont le slip était déjà en train de sécher en Angleterre alors que l'armistice n'était toujours pas signé, donc que la France était encore en guerre, le maréchal Philippe Pétain fut le garant de l'existence de la France en tant que nation.

Le PDF14 adresse ses prières au repos de l'âme de celui qui su remettre notre pays à l'endroit, en remplaçant l'héritage pourri de la révolution républicaine (liberté - égalité - fraternité) par l'ordre naturel promu par la Révolution Nationale (travail - famille - patrie).

Lire la suite

Insolite : en Espagne, les antifas perdent un combat contre des nationalistes morts !

22 Juillet 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Ordures socialo-communistes, #Souvenir, #Vidéos

Dans le pays basque espagnol, à Larrabetzu, les ordures communistes qui dirigent la ville ont décidé d'abattre la Croix de Gaztelumendi, qui avait été érigée en mémoire des nationalistes tués par la racaille républicaine espagnole.

Lundi dernier, la municipalité rouge a donc fait venir des militants gauchistes pour assister à la destruction cet édifice, dont la chute a blessé 6 antifas dont 2 grièvement !

Au-delà du caractère cocasse de cette nouvelle défaite antifasciste, le PDF14 tient à saluer la mémoire des combattants nationalistes souillée par cette manifestation, et espère que les nationalistes reprendront bientôt le pouvoir des mains de la fange républicaine !

Lire la suite

L'hommage du PdF14 à Sainte Jeanne d'Arc

18 Mai 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir, #Vie du parti

Dimanche, une délégation du Parti de la France du Calvados et du Réseau France Royaliste a rendu hommage à Jeanne d'Arc, héroïne et sainte de la patrie, devant sa statue, place de la Résistance à Caen.

Pour être informés de nos prochains rendez-vous militants, contactez-nous à l'adresse pdfcalvados14@gmail.com !

Une quinzaine de personnes du PdF14 et du Réseau France Royaliste ont rendu hommage à Sainte Jeanne d'Arc dimanche matin, à Caen.

Une quinzaine de personnes du PdF14 et du Réseau France Royaliste ont rendu hommage à Sainte Jeanne d'Arc dimanche matin, à Caen.

Une gerbe de fleurs a été déposée avec celles des autorités et celle de la Ligue Nationaliste, venue plus tôt dans la matinée.

Une gerbe de fleurs a été déposée avec celles des autorités et celle de la Ligue Nationaliste, venue plus tôt dans la matinée.

Bruno Hirout et Guillaume Aguillé, nos candidats aux élections législatives du 11 juin, dans la 6ème circonscritpion du Calvados, menaient la délégation de notre mouvement.

Bruno Hirout et Guillaume Aguillé, nos candidats aux élections législatives du 11 juin, dans la 6ème circonscritpion du Calvados, menaient la délégation de notre mouvement.

Lire la suite

C'était un 26 mars, le massacre de la rue d'Isly

26 Mars 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir, #Anti-France

Le 26 mars 1962, 8 jours après la soi-disant fin de la guerre d'Algérie, des Français manifestent à Alger pour le maintien de l'Algérie française, contre la livraison de l'Algérie aux terroristes du FLN.

La foule, qui n'est pas armée et parmi laquelle figurent des femmes et des enfants, souhaite que l'armée du gouvernement de Paris, dite "armée française", lève le siège du quartier européen de Bab el Oued qui est alors contrôlé par l'OAS (l'Organisation Armée Secrète du général Salan).

Lorsque la foule souhaite franchir un barrage de "l'armée française", celle-ci commence à tirer. Des militaires français tirent sur des manifestants français. La tuerie dure plus de dix minutes. Dix minutes de tirs sur une foule désarmée...

Aujourd'hui, non seulement ce crime n'a toujours pas été reconnu par le gouvernement français, mais les élites républicaines font même porter le chapeau des crimes de la décolonisation aux "fachos colonisateurs".

Pourtant, chacun sait que le 26 mars, c'est le pouvoir français de Paris qui a, seul, fait couler le sang des Français d'Algérie.

Enfin, chacun sait que les Français n'ont pas colonisé l'Algérie, mais qu'ils l'ont créée.

Le Parti de la France du Calvados salue la mémoire des morts de la rue d'Isly, ainsi que celles de toutes les victimes françaises de la décolonisation, dont nous n'oublierons pas qu'elle a été possible grâce à la corruption des élites françaises, grâce aux armes des communistes et grâce à la main d'oeuvre fanatique des islamistes.

Du 26 mars 1962 au 26 mars 2017, les ennemis de la nation n'ont pas changé ! Alors rejoignez le Parti de la France pour lutter contre les élites corrompues, les agents de la subversion et la colonisation islamique !

C'était un 26 mars, le massacre de la rue d'Isly
Lire la suite

En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !

19 Février 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir, #Anti-France

Contrairement à ce que racontent ces crétins anti-Français, ce sont les ennemis de l'Algérie française qui se sont rendus coupables de crimes contre l'humanité. En voici quelques exemples, qui ne suffiront malheureusement pas à détailler l'ampleur des crimes commis par le FLN, les communistes et leurs alliés :

En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !
En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !
En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !
En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !
En Algérie, le seul crime contre l'humanité c'était la décolonisation !
Lire la suite

13/02/1945 - 13/02/2017 : N'oubliez pas Dresde !

13 Février 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

Il y a 72 ans, du 13 au 15 février 1945, la ville allemande de Dresde fut massivement bombardée alors qu'elle ne présentait absolument aucun intérêt stratégique pour les forces démocratico-soviétiques. Cette authentique agression des "Alliés" contre la population civile allemande, qui comptera plusieurs dizaines de milliers de morts, est un véritable crime contre l'humanité qui n'a jamais été considéré comme tel, car les démocraties occidentales sont absolument incapables de la moindre remise en question.

Cependant, la suffisance des uns ne doit pas effacer pas la mémoire des autres. Alors nous nous souvenons, nous tenons à le faire, et nous réclamerons toujours justice pour les victimes de ce massacre organisé.

Lire la suite

21 janvier 1793 - 21 janvier 2017, notre devoir de mémoire

21 Janvier 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

Le 21 janvier 1793, le roi de France, Louis XVI, était décapité sur ordre de la racaille révolutionnaire.

En ce 21 janvier 2017, les Français sains et non-reniés tiennent à honorer la mémoire de ce martyr de la révolution française, ainsi que celle de tous les Français qui ont été tués par les armées républicaines pour avoir voulu défendre leur foi, leur art de vivre et leurs traditions.

Aujourd'hui, la république continue son travail de sape contre notre identité profonde, afin de faire émerger l'homme nouveau, 0% enraciné et 100% consommateur docile.

Face à ces attaques, comme au XVIIIème siècle, il faut des Français qui se dressent pour défendre notre héritage national, nos familles, nos enfants et notre survie en tant que peuple.

C'est pourquoi l'engagement politique, aujourd'hui, est la meilleure façon de faire honneur à nos ancêtres qui ont su combattre et mourir pour défendre leur idéal.

La république dans ses œuvres...

La république dans ses œuvres...

Lire la suite

14/10/1066 – 14/10/2016, Hastings : souvenir d’une victoire normande

13 Octobre 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

Lorsque le duc Guillaume abaissa son bâton de commandement, ce 14 octobre 1066 aux environs de neuf heures du matin, signalant par ce geste le début de la bataille d’Hastings, le Conquérant ne savait peut-être pas qu’il s’apprêtait à laisser une empreinte indélébile dans la mémoire européenne, et notamment normande.

 

L’armée normande s’élança contre les Anglais aux cris de « Dex aïe ! » (Avec l’aide de Dieu !)

 

Après avoir dû faire face à une pluie de javelots meurtrière, les fantassins normands partirent à l’assaut de la colline tenue par l’ennemi, mais celui-ci se montra si résistant, que Guillaume envoya, plus tôt que prévu, une impressionnante charge de ses trois corps de cavalerie.

 

Les Anglais, solidement accrochés à leur avantageuse position élevée, firent à nouveau pleuvoir les javelots sur les courageux Normands.

 

L’impossibilité de déloger les Anglais de leur colline, faillit se doubler d’une catastrophe, lorsque le cheval de Guillaume fut tué par un javelot ennemi. En effet, son armée, le croyant mort, commença à fuir dans le désordre.

 

Guillaume dû enfourcher un autre cheval et se faire reconnaître de ses hommes en relevant son casque. Il prononça aux fuyards cette tirade qui résonne aujourd’hui d’un écho particulier en ces temps de multiplication des « réfugiés » : Regardez-moi ! Je suis vivant et je serai vainqueur, avec l’aide de Dieu ! Quelle folie vous incite à la fuite ? Où cette route vous conduira-t-elle ? Vous fuyez la victoire et la gloire impérissable, pour courir à votre perte et au déshonneur éternel. »

 

Remobilisés, les chevaliers normands effectuent une manœuvre courageuse qui leur permet d’anéantir une partie de l’armée anglaise, qui s’était ruée sur les chevaliers en fuite.

 

Au cours de l’après-midi, les fantassins normands continueront leur travail de sape contre les Anglais, qui tiennent à leur colline qui leur donne un si bel avantage.

 

Le coup de génie de Guillaume

 

Mais avec l’appui de la cavalerie, les efforts normands vont continuer à payer, notamment grâce à une nouvelle technique de guerre imaginée par Guillaume : le duc ordonne qu’à partir de maintenant, un assaut soit mené conjointement par les archers, les fantassins et la cavalerie. Les archers normands abandonnent le tir en cloche pour passer au tir tendu, les fantassins frappent et la cavalerie transperce. Avec ces nouvelles unités à triple compétence, dont la tapisserie de Bayeux nous a livré le témoignage, les Anglais, trop occupés à se défendre, ne peuvent plus riposter : les Normands prennent enfin pied sur la colline.

 

Après quelques heures, Harold le félon, le chef des Anglais, reçoit une flèche normande dans l’œil droit, puis il meurt.

 

S’en suit une déroute des Anglais et la marche des Normands du Conquérant sur Londres.

 

Guillaume sera couronné roi d’Angleterre le 25 décembre 1066.

14/10/1066 – 14/10/2016, Hastings : souvenir d’une victoire normande
Lire la suite

Histoire : l'Espagne musulmane n'est pas ce qu'en disent les soi-disant spécialistes !

23 Août 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir, #Vidéos

Lire la suite
1 2 3 4 > >>