Parti de la France du Calvados

Articles avec #education tag

Tirage au sort et taux d'échec monumental : stop au fiasco des universités françaises !

22 Juillet 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Education, #Université

Cet été, plusieurs dizaines de milliers de bacheliers sont sans affectation à l'université pour la rentrée prochaine, malgré parfois d'excellents résultats au bac, comme par exemple ce jeune Normand recalé de STAPS malgré une moyenne générale de plus de 18/20 !

La cause de cet incroyable fiasco est double :

- Tout d'abord, les affectations en filières se font sur tirage au sort, une mesure soi-disant égalitaire, mais qui n'est qu'une usine à fabriquer de l'injustice, car cela permet à un glandeur invétéré d'avoir autant de chance d'intégrer la filière de son choix qu'un lycéen travailleur qui a vraiment voulu faire de sa scolarité une chance pour son avenir !

- Ensuite, le fait que les lycéens de n'importe quel type de baccalauréat puissent s'inscrire dans n'importe quelle filière est une pure aberration, car non seulement le tirage au sort donne autant de chance au lycéen qui fait des choix incohérents qu'à celui dont la demande correspond au type de bac obtenu, mais en plus, cela aboutit à des taux d'échec monstrueux ! En effet, n'étant pas préparé par leur cursus lycéen à l'enseignement dispensé dans la filière universitaire choisie, l'étudiant augmente largement ses chances de quitter la fac sans aucun diplôme (plus d'un étudiants sur 4 en 2013) ! Encore une fois, c'est une injustice sans nom, car celui-là a pris la place d'un autre plus méritant et plus cohérent dans ses choix !

Ce qu'il faut faire, pour éviter qu'un tel fiasco se reproduise et pour permettre aux lycéens qui travaillent correctement d'avoir droit à un enseignement supérieur cohérent, c'est de supprimer le tirage au sort et d'en finir avec le libre choix de sa filière (sauf si il reste des places dans la filière concernée).

Il faut donner la priorité à ceux qui obtiennent les meilleurs résultats et qui choisissent leur filière en adéquation avec le type baccalauréat qu'ils ont obtenu. C'est du simple bon sens, mais non seulement ça mettra fin aux injustices, et en plus, cela diminuera fortement la sortie de fac sans diplôme !

Lire la suite