Parti de la France du Calvados

Articles avec #"antiracism is a code for antiwhite" tag

It's okay to be white !

9 Novembre 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite"

Depuis quelques temps, aux Etats-Unis, une certaine partie de la gauche essaie de transmettre à l’opinion publique le fantasme d’une résurgence du nazisme.

En effet, dans certaines villes américaines, des affiches avec l’inscription it’s okay to be white ont commencé à être apposées.

Au premier abord, quelqu’un de mal informé sur l’état politico-psychologique de la nouvelle gauche pourrait s’étonner que ce genre d’affiches ait pu voir le jour.

Ce qui se passe, c’est que depuis des mois en France, et des années aux USA, il y a une double tendance qui consiste à stigmatiser les blancs.

La première de ces tendances, elle vient des blancs eux-mêmes, des blancs de cette nouvelle gauche (appelée SJW pour Social Justice Warriors). Cela consiste à s’excuser d’être blanc dès qu’il est possible de le faire. Par exemple, lorsqu’un blanc commet un crime, ces gens vont s’excuser d’être blanc, mais comme si cela ne suffisait pas, ils vont traiter de nazis ou de suprémacistes ceux qui ne s’excusent pas d’être blancs ! Bien entendu, à l’inverse, quand un musulman commet un attentat, ces mêmes personnes vont dire exactement le contraire : "il ne faut pas faire d’amalgame, cet acte n’engage pas l’ensemble des musulmans". En voici une belle synthèse : 

La deuxième de ces tendances, elle vient des dites minorités, qui refusent la compagnie politique des blancs (exemple : le camp décolonial du Parti des Indigènes de la République) et qui vont jusqu’à refuser aux blancs le droit de s’exprimer, au nom de la théorie selon laquelle tous les blancs sont forcément des racistes et des oppresseurs, et quoi de plus normal que d’appeler à la révolte et à la violence contre un oppresseur ? Du coup, en remplaçant « blanc » par « raciste », les allogènes peuvent appeler à lutter contre les blancs tout en faisant croire qu’ils appellent à lutter contre « les racistes ».

Et pour finir, au-delà de ces deux tendances, il y a un racisme primaire anti-blanc qui vient, comme toute les maladies politiques, de la pouillerie antifasciste. Nous vous livrons ici la traduction d’une affiche qui a été collée avant la campagne « it’s okay to be white » et qui en est peut-être même la cause directe :

« Quand tu as un rencart avec un blanc, ce n’est pas bien.

La reproduction des blancs est la reproduction de la haine, de l’oppression, de l’homophobie, du sexisme, de la transphobie, du racisme, etc.

Cela ne sera pas toléré.

Vous êtes prévenus ! »

Face à ce déferlement d’attaques à peine imaginables contre les blancs, ceux-ci ont pour l’instant eu la décence de se contenter de riposter par cette campagne d’affichage « it’s okay to be white », qui est considérée comme néo-nazie alors que ce slogan n’est qu’une banalité, pendant que les partisans du « black power » sont traités comme des défenseurs des droits civiques alors que leur slogan annonce un projet politique de domination des noirs.

Voilà pourquoi, à l’instar de l’alt-right américaine, le Parti de la France du Calvados clame IT’S OKAY TO BE WHITE et rappelle son engagement de toujours pour la condamnation du racisme anti-blanc.

Lire la suite

Attentat musulman à Manhattan : Charlotte Recoquillon s'en prend... au suprématisme blanc !

1 Novembre 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Racisme, #"Antiracism is a code for antiwhite"

Les racistes antiblancs sont des débiles profonds, nous le savons depuis toujours, mais là, Charlotte Recoquillon, "chercheuse à l'institut français de géopolitique", a pulvérisé le score sur le plateau de David Pujadas.

En effet, interrogée sur l'attentat musulman commis par un migrant Ouzbek en hurlant "Allah Akbar", Charlotte Recoquillon a utilisé son temps de parole pour minimiser l'influence islamiste dans les attentats et essayer de nous convaincre que "le terrorisme c'est aussi le suprématisme blanc" !

Cette obsession raciste antiblanche aveugle Charlotte Recoquillon au point de passer à côté d'une information qui est pourtant capitale pour appréhender la situation : la mouvance musulmane radicale ouzbek est connue pour être très active à l'étranger ! (source : René Cagnat, de l'institut des relations internationales et stratégiques). Cela en dit long sur l'aveuglement idéologique de cette pseudo-chercheuse en géopolitique !

Et franchement, en regardant la photo de l'auteur de l'attentat (ci-dessous), vous avouerez qu'il faut être sacrément atteint pour croire que c'est une occasion de parler du "suprématisme blanc" !

Attentat musulman à Manhattan : Charlotte Recoquillon s'en prend... au suprématisme blanc !
Lire la suite

Dérapage raciste de Danielle Simonnet !

23 Juin 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Racisme, #"Antiracism is a code for antiwhite"

La communiste Danielle Simonnet, élue du 20ème arrondissement de Paris et militante mélenchoniste, a apporté son soutien au député anti-Français Danièle Obono, en accusant  ses détracteurs d'être des "vieux cons blancs" !

Pourtant, à la base, il n'y avait aucun rapport avec la couleur de peau des différents protagonistes !

En effet, ce qui a été reproché à Danièle Obono, qui va toucher un salaire de député de la nation ces cinq prochaines années, c'est de défendre la liberté de dire "Nique la France !" tout en étant réticente à dire "Vive la France !".

La conclusion que beaucoup de Français sachant encore utiliser correctement leur cerveau ont tiré, c'est que si on préfère niquer la France plutôt que l'aimer, c'est qu'on n'a aucune légitimité à être une élue ou une dirigeante de ce pays !

Mais voilà, comme Danièle Obono est noire, la gauche (anti)raciste crie au racisme et va même jusqu'à se vautrer dedans, comme la communiste Danielle Simonnet :

Le Parti de la France du Calvados demande à ce que cette raciste anti-blanche soit démise de ses fonctions politiques et jugée pour ses propos nauséabonds !

Lire la suite

Racisme antiblanc aux USA : séquestration et torture d'un blanc par 4 noirs

6 Janvier 2017 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite", #Etranger

Communiqué de Bruno Hirout, candidat du Parti de la France aux élections législatives dans le Calvados :

"Ces 4 criminels ont séquestré et torturé pendant 24 à 48h un jeune blanc aux cris de "fuck white people" et "fuck Trump". On peut admirer sur cette image toute l'intelligence et la bienveillance qui transpirent de ces visages angéliques... Plus sérieusement, ce crime est parti pour ne pas être classé comme un crime raciste. Avec le Parti de la France, non seulement le racisme antiblanc sera reconnu, mais il sera combattu avec acharnement !"

"Ces 4 criminels ont séquestré et torturé pendant 24 à 48h un jeune blanc aux cris de "fuck white people" et "fuck Trump". On peut admirer sur cette image toute l'intelligence et la bienveillance qui transpirent de ces visages angéliques... Plus sérieusement, ce crime est parti pour ne pas être classé comme un crime raciste. Avec le Parti de la France, non seulement le racisme antiblanc sera reconnu, mais il sera combattu avec acharnement !"

Lire la suite

Féminisme mongolien, racisme antiblanc... : la misère intellectuelle du camp de la tolérance

31 Décembre 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Ordures socialo-communistes, #"Antiracism is a code for antiwhite"

Un combat politique dérisoire

Ces dernières 24h ont été l'occasion, pour le camp de la tolérance, de mettre en lumière la misère intellectuelle de cette gauche bien-pensante qui, par peur d'avoir à défendre les travailleurs français contre le mondialisme et la submersion migratoire, préfère se focaliser sur des combats dérisoires comme la couleur des cartables ou le nombre trop important d'hommes qui travaillent dans la politique ou à la télévision (mais pas chez les éboueurs, voilà un métier bien trop peu médiatique pour mériter sa dose de propagande féministe).

Clémentine Autain et les Kinder

La première à s'illustrer est Clémentine Autain, cette communiste débile qui s'était déjà ridiculisée en proclamant que les femmes pouvaient aller et venir sans aucun problème dans les bars des ZEP (zones ethniquement perdues) comme Sevran. Cette fois-ci, c'est sa réaction au décès de l'inventeur du Kinder-surprise qui a permis à la Clémentine de se distinguer. Cette imbécile a commenté ce décès en s'insurgeant contre le fait que les Kinder, qui avaient un emballage orange et blanc à leur création, aient désormais des emballages rose pour les filles... Voilà voilà... Et après ça s'étonne d'être prise pour une conne, sûrement un coup du complot patriarcal international !

Les noirs sont meilleurs que les blancs

Le deuxième débile du camp de la tolérance de ces dernières 24h est un comédien noir qui, certainement inspiré par la star noire Oprah Winfrey qui a déclaré vouloir pour 2017 un génocide des blancs, s'est moqué de la mère de Carrie Fisher (la fameuse princesse Leia) qui est morte le lendemain du décès de sa fille. Ce comédien, DL Huglhey, suivi par plus de 350000  personnes sur Twitter, n'a eu comme réaction que cette phrase d'un racisme qui n'a pas fait moufter les associations soi-disant antiracistes : "Debbie Reynolds est morte un jour après sa fille. Les mamans noires ne meurent pas parce que leurs enfants le font !"

Blancs fragiles et noirs jaloux, le cocktail politique à la mode

Ces deux déclarations, venant d'une communiste bobo et d'un acteur militant pro-noirs, sont le parfait révélateur de ce qu'est devenu le combat politique de ceux qui ne veulent pas avoir à se confronter au réel, par peur qu'il entre en contradiction avec leurs utopies.

D'un côté, nous avons les blancs qui sont devenus des fragiles ultra-sensibles qui ne combattent que pour des causes qui ne coûtent pas de courage : la couleur des cartables et des Kinder, la création de toilettes non genrées, etc.

De l'autre côté, nous avons les non-blancs, trop heureux de pouvoir déverser toutes leurs frustrations dans un racisme antiblanc complètement décomplexé, et même encouragé par les blancs eux-mêmes, sous couvert de prétendus privilèges actuels et d'exactions passées dont serait coupable pour l'éternité 100% de la population blanche mondiale.

En finir avec ce sida mental !

Il y a un peu plus de dix ans, Bruno Gollnisch avait défrayé la chronique en parlant de la gauche et de l'antiracisme comme d'un "sida mental".

Quand on voit où en est le cloaque intellectuel aujourd'hui, bien illustré par toutes les Autain et tous les Hughley, on ne peut que se joindre à cette considération et appeler à la mise dans les poubelles de l'Histoire de cette clique politique insupportable dont le point commun le plus fondamental est la détestation de l'homme blanc attaché à ses valeurs ancestrales.

Engagez-vous !

Aidez-nous à nous débarrasser de cette engeance politique et faites rager cette insupportable gauche antiraciste, en rejoignant le mouvement nationaliste le plus proche de chez vous !

Féminisme mongolien, racisme antiblanc... : la misère intellectuelle du camp de la tolérance
Lire la suite

Culpabilisation des blancs : fin de la récréation !

10 Décembre 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite"

Une image vaut parfois un pamphlet !

Une image vaut parfois un pamphlet !

Lire la suite

L'antiracisme raciste de la Fédération Française de Judo !

3 Décembre 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite"

Croyant certainement bien faire, ou en tout cas faire dans l'air du temps et sans risquer de polémique, la Fédération Française de Judo, a récemment sorti un nouveau visuel pour promouvoir ce sport.

Sur le visuel en question, on voit une scène hyper crédible : un maghrébin imprégné des valeurs du judo intervient pour empêcher deux blancs haineux de se battre...

Cette affiche est un exemple de plus de l'inversion éhontée entre la réalité et la propagande de l'Etat.

Cette affiche est un exemple flagrant de racisme antiblanc, mais qui va s'en offusquer ? Il y a le CRAN, conseil représentatif des associations noires, qui est autorisé et que tout le monde trouve complètement normal, mais un CRAB, conseil représentatif des associations blanches, serait considéré comme nazi et interdit... C'est toujours comme ça : l'antiracisme ne marche que quand il est raciste antiblanc.

C'est dommage que la Fédération Française de judo soit tombé dans ce piège du politiquement correct.

De son côté, le Parti de la France s'engage à dissoudre les associations racistes antiblanches et à traîner devant la justice tous les racistes antiblancs. Rejoignez-nous et soutenez-nous dans ce combat pour le respect de ce que nous sommes !

L'antiracisme raciste de la Fédération Française de Judo !
Lire la suite

Ethnomasochisme et continuité républicaine...

29 Octobre 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite"

Ethnomasochisme et continuité républicaine...

Il s'appelle Yannick Cohonner, il habite 8 impasse Fernand Guey à Quimper, et il n'aime pas les blancs.

 

En effet, alors qu'historiquement la France a toujours été peuplée de blancs, ce pseudo-artiste vient de chier une Marianne noire, prix de vente : 500 euros.

 

Pourquoi une Marianne noire ? Yannick Cohonner explique fièrement que "La France est tout sauf blanche et catholique".

 

Ce Yannick Cohonner ferait mieux de se payer un pèlerinage à travers les innombrables villages de France où sont listés nos héros, sur les monuments aux morts de la guerre 14-18, et il verrait si les noms français sont exotiques !

 

Cette haine de la France de toujours, blanche et catholique, c'est la haine classique des héritiers de la révolution. En cela, c'est finalement peu étonnant que ce soit un fanatique de la Marianne, cette putain débraillée, qui agresse verbalement l'identité profonde de la France qui ne lui avait rien demandé !

 

Nous espérons que ce Yannick Cohonner mettra bientôt la clé sous la porte, et nous profitons de l'actualité de ce bouffon pour rappeler que l'hymne de la section du PdF14 est le chant contre-révolutionnaire Les Bleus sont là :

Lire la suite

Racisme en équipe de France, Benzema a raison !

1 Juin 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Racisme, #"Antiracism is a code for antiwhite", #Humour

Le philosophe footballeur Karim Benzema a déclaré aujourd'hui que pour composer son équipe, le sélectionneur Didier Deschamps avait cédé à une partie raciste de la France.

 

Effectivement, le Parti de la France du Calvados se joint à l'intellectuel franco-algérien pour dénoncer le racisme avéré qui est à l'origine de la composition de l'équipe de France de football. Didier Deschamps a clairement cédé aux racistes antiblancs de plus en plus nombreux dans le pays :

Prêts pour la coupe "d'Europe" lol

Prêts pour la coupe "d'Europe" lol

Lire la suite

La France black black black

22 Avril 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #"Antiracism is a code for antiwhite"

La France black black black

Samedi 7 mai, à Gonesse dans le 95, l'intellectuel footballeur retraité Lilian Thuram se rendra rue Nelson Mandela afin d'inaugurer le gymnase Jesse Owens... Voilà voilà.... Souriez, vous êtes remplacés !

 

Sinon, ce même 7 mai, vous pouvez plutôt participer au congrés du Parti de la France ! Renseignements ici : http://www.parti-de-la-france.fr/Samedi-7-mai-3eme-Congres-du-Parti-de-la-France_a1833.html

La France black black black
Lire la suite
1 2 > >>