Parti de la France du Calvados

En France, être de droite est un crime

29 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Liberté d'expression

Petit à petit, année après année, le système dominant a transformé la pensée de droite en délit d'opinion. Ainsi, face aux idées de gauche, il n'y a plus d'idées de droite, il n'y a que des idées "nauséabondes", des "propos inacceptables", etc.

 

Exemples (parmi bien d'autres) :

 

Soit on est pour les migrants, soit on est contre l'immigration raciste.

Soit on est pour le mariage homosexuel, soit on est pour que le mariage reste l'union d'un homme et d'une femme homophobe.

On peut être juif pratiquant, musulman pratiquant ou catholique pratiquant intégriste sectaire.

On peut être au PS, aux Républicains ou au Parti de la France nazi.

On peut être pour l'Union Européenne technocratique, ou alors préférer une Europe des nations libres le chaos.

On peut être pour l'Euro, ou alors préférer un retour progressif à des devises nationales être un fou incompétent en économie.

On peut être pour l'avortement, ou être pour la défense de la vie dès la conception de l'enfant être un salopard antiféministe.

On peut être pour la construction de mosquées ou préférer conserver notre art de vivre à la française être islamophobe.

 

Rejetez cette dictature de la pensée unique, assumez vos idées et REDEVENEZ DES HOMMES LIBRES ! Rejoignez le Parti de la France !

Lire la suite

Journal de réinfo du PDF (29/02/2016)

29 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Journal du PDF

Lire la suite

L'islamisation de demain est inscrite dans la politique d'aujourd'hui

27 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Anti-France, #Immigration - migrants - politique migratoire

L'arrivée de l'islam au pouvoir est inscrite dans la politique d'aujourd'hui, tout comme l'arrivée de la gauche au début des années 1980 était inscrite dans la politique de Giscard !

 

 

En effet, en 1982, François Brignau a écrit sur Giscard des mots que nous pourrions transposer à notre situation actuelle. A l’époque, Giscard a offert la république aux socialistes (1981) alors que personne ne pensait cela possible, personne, sauf les socialistes ; aujourd’hui, la république s’offre aux musulmans, alors que personne ne pense cela possible, sauf les musulmans.

 

Pour que ce parallèle soit plus explicite, voici tout d’abord un extrait du livre mon village à l’heure socialiste, de François Brigneau (en italique), suivi de notre adaptation de ce texte (en gras) :

 

Contre ses électeurs, il légalisa l’avortement.

Contre ses électeurs, il favorisa l’immigration et l’invasion de la France – je dis bien l’invasion – par l’étranger.

Contre ses électeurs, il gonfla le budget d’une Sécurité sociale de plus en plus boulimique.

Contre ses électeurs, il doubla les subventions aux entreprises nationalisées.

Contre ses électeurs, il favorisa et finança les syndicats révolutionnaires en s’appliquant à réduire et à décourager les syndicats libres.

Contre ses électeurs, il porta le « prélèvement obligatoire » - arme n°1 de la socialisation masquée- de 36 à 41%.

Contre ses électeurs, il entreprit de dialoguer avec la gauche, recevant les intellectuels de gauche (Sartre, Lévy, Clavel, Daniel) mais fermant ses portes à Soljenitsyne.

Contre ses électeurs, il travailla à l’avènement d’une social-démocratie à la française.

Contre ses électeurs, il laissa se poursuivre l’anéantissement de l’Education nationale.

Contre ses électeurs, il s’entêta à gouverner à gauche avec des voix de droite.

Le résultat de ces colossales finesses était inévitable.

Il était fatal qu’à force de faire de l’Elysée le lit de M. Mitterrand, celui-ci finisse par y coucher.

C’est fait.

Mais répétons-le : ce n’est pas Mitterrand qui a battu Giscard.

C’est Giscard qui s’est battu lui-même.

 

Contre les Français, elle prend en charge les enfants étrangers.

Contre les Français, elle favorise l’invasion et l’islamisation de la France – nous disons bien l’islamisation – par les « migrants ».

Contre les Français, elle gonfle le budget d’une politique migratoire de plus en plus dévastatrice.

Contre les Français, elle multiplie les subventions aux associations « culturelles » islamiques.

Contre les Français, elle favorise et finance la construction des mosquées en s’appliquant à laïciser ou à détruire les édifices catholiques.

Contre les Français, elle augmente les flux migratoires – arme n°1 de l’islamisation masquée – de flot continu à torrent incontrôlable.

Contre les Français, elle entreprend de dialoguer avec les islamistes, soutenant les djihadistes opposés à Kadhafi, à Bachar Al Assad, mais ferme ses portes aux étudiants Russes (Tatiana Demidova, etc.).

Contre les Français, elle travaille à l’avènement d’un « islam de France ».

Contre les Français, elle laisse s’effacer l’Histoire de France dans l’Education nationale.

Contre les Français, elle s’entête à favoriser l’islam dans un pays catholique.

Le résultat de ces colossales finesses sera inévitable.

Il sera fatal qu’à force de faire de la France le lit de l’islam, celui-ci finisse par y coucher.

Ce sera fait.

Mais répétons-le : ce ne sera pas l’islam qui battra la France.

C’est la France qui se battra elle-même.

 

Nous ne pouvons pas revenir sur la victoire de la gauche en 1981, par contre, nous pouvons empêcher la victoire de l’islam dans les prochaines années. Mieux que de le pouvoir, nous le devons ! Alors combattons, luttons contre l’islamisation de la France et – surtout ! – ne permettons pas aux générations futures de dresser de notre époque le triste constat que nous pouvons dresser de celle des années 1980…

 

Pour que cela ne soit pas qu’un engagement vain, concrétisez votre position en un engagement sans faille aux côtés du Parti de la France, le seul parti politique qui annonce clairement qu’il faut les foutre tous dehors !

L'islamisation de demain est inscrite dans la politique d'aujourd'hui
Lire la suite

Jouissif : quand Marsault s'occupe de Myriam El Khomri !

24 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Humour, #Ordures socialo-communistes

Jouissif : quand Marsault s'occupe de Myriam El Khomri !
Lire la suite

Le PDF s'affiche dans le Calvados !

24 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Militantisme

Le PDF ou l'anarchie ?

Le PDF ou l'anarchie ?

Le PDF !

Le PDF !

Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Le PDF s'affiche dans le Calvados !
Lire la suite

Pour en finir avec l'esprit gauchiste

23 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Vidéos, #Ordures socialo-communistes

Lire la suite

Crise migratoire : pourquoi nous et pas eux ?

20 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Immigration - migrants - politique migratoire

Crise migratoire : pourquoi nous et pas eux ?

Cette image résume bien le côté "artficiel" de la crise des "migrants" que nous mettions déjà en lumière il y a plusieurs mois (voir ici).

 

En effet, politiques, people et médias nous expliquent matin, midi, soir et nuit que c'est une obligation d'accueillir les "réfugiés", que sinon nous sommes des salauds et que ces pauvres malheureux n'ont nulle part ailleurs où aller.

 

Pourtant, ces milliers de "migrants" dans leur quasi-totalité musulmans ont la chance d'avoir, près de chez eux, des pays qui sont également musulmans, et qui - en plus ! - sont en paix et sont riches, tellement riches que certains d'entre eux entretiennent financièrement des hommes politiques français (notamment le Qatar et l'Arabie Saoudite). Alors, pourquoi ces pays-là, qui devraient naturellement ouvrir leurs portes aux réfugiés, ne sont-ils pas désignés comme des "salauds", des "fachos", mais comme des partenaires respectables agissant dans leur bon droit et pourquoi les pays européens en voie d'appauvrissement devraient accueillir tous ces musulmans ?

 

On est bien obligé de voir qu'il ne s'agit pas là d'une politique philantropique d'accueil de miséreux, mais d'une manoeuvre visant à détruire l'Europe, à détruire les Européens et à anéantir notre civilisation.

Lire la suite

18 février, mort de Louis de Frotté, le chouan normand

18 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

18 février 1800 : le comte Louis de Frotté, qui négociait sa reddition et disposait de sauf-conduits, est fusillé à Verneuil, sur ordre de Bonaparte, en même temps que six de ses officiers.

Né dans une famille protestante, il se convertit au catholicisme et fut le plus prestigieux chef de la chouannerie normande, réunissant sur son seul nom, en 1799, dix mille volontaires.

Thibaut de Chassey

Pour compléter la description de la mort de Louis de Frotté faite par Thibaut de Chassey (chef du Renouveau Français), voici une belle citation trouvée au bas d'une gravure du chouan normand :

Du plus lâche assassin tu péris par la rage ;
Tu combattis pour Dieu, tu mourus pour ton Roi,
Fier héros de l'honneur, victime de la foi,
De tout vaillant Français, Frotté, reçois l'hommage.

Le comte Louis de Frotté lui-même avait le sens de la formule, lui qui disait consulter d'avantage la voix de l'honneur que celle de la politique et, lorsqu'il appela le duché de Normandie à se soulever, il déclara La Religion, le Roi ou la mort ! voilà notre devise. Nous lui serons fidèles.

 

Effectivement, celui qui sera surnommé le lion de Normandie n'a rien d'un politique, car il a respecté cet engagement jusqu'à l'heure du lâche assassinat commandité par Bonaparte, qui avait piégé Frotté en lui faisant miroiter une Paix des Braves qui aurait enfin reposé son armée. Bref, le "Général en chef des Royalistes de Normandie" est non seulement un héros à honorer, mais un modèle à suivre !

18 février, mort de Louis de Frotté, le chouan normand
Lire la suite

N'oubliez pas Dresde !

14 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Souvenir

N'oubliez pas Dresde !

Il y a 70 ans, du 13 au 15 février 1945, la ville allemande de Dresde fut massivement bombardée alors qu'elle ne présentait absolument aucun intérêt stratégique pour les forces démocratico-soviétiques. Cette authentique agression des "Alliés" contre la population civile allemande, qui comptera plusieurs dizaines de milliers de morts, est une véritable crime contre l'humanité qui n'a jamais été considéré comme tel, car les démocraties occidentales sont absolument incapables de la moindre remise en question.

 

Cependant, la suffisance des uns ne doit pas effacer pas la mémoire des autres. Alors nous nous souvenons, nous tenons à le faire, et nous réclamerons toujours justice pour les victimes de ce massacre organisé.

Lire la suite

Le PDF14 au congrès nationaliste !

12 Février 2016 , Rédigé par Parti de la France - Calvados Publié dans #Annonces

Réservez dores et déjà votre journée du 17 avril 2016 car ce dimanche-là, le congrès nationaliste fera son grand retour ! Une délégation du PDF14 s'y rendra !

Le PDF14 au congrès nationaliste !
Lire la suite
1 2 > >>