Parti de la France du Calvados

Le ministre de l'intérieur appelle à combattre Alain Soral et Dieudonné

25 Août 2013 , Rédigé par Bruno Publié dans #Ordures socialo-communistes

by-default-2013-08-24-at-17.jpeg

 

Aux universités d'ête du PS, Manuel Valls s'est livré à une charge contre Alain Soral et Dieudonné, en les nommant et en appelant, au nom de la république, bien sûr, à les combattre. Le hic, c'est que Manuel Valls est le ministre de l'intérieur, le chef de tous les flics de France. Quand on occupe ce poste, et qu'on dénonce publiquement deux individus en les nommant, c'est qu'on a franchi un pas de plus dans ce qui sépare l'Etat militant, qui est déjà une horreur, de l'Etat assassin, qui est la suite logique pour une clique politique d'adorateurs de la république et de sa Terreur.

 

Ce qui est comique, c'est que cet appel à "combattre" Alain Soral et Dieudonné a été lancé dans le cadre... d'une défense de Frédéric Haziza ! Un journaliste quelconque et médiocre, qui plus est servile. On se rappelle qu'il s'est servi de son poste à la télévision pour humilier Jacques Cheminade, être "fort" avec les "petits" et servile avec les "forts" étant le propre des individus abjects. On se rappelle également qu'il avait gratifié d'un doigt d'honneur des manifestants contre le mariage des sodomites.

 

Que le premier flic de France attaque nommément deux personnes pour soutenir ce type de personnage est la preuve, s'il en faut encore une, du niveau zéro de nos élites politiques qui, impuissantes à agir sur le réel, se focalisent et focalisent tous leurs moyens sur la seule lutte contre un soi-disant "antisémitisme" dont on nous dit chaque année qu'il augmente, mais dont on n'a encore jamais vu une seule (vraie) victime...

Lire la suite

Ras-le-bol de l'enfumage !

12 Août 2013 , Rédigé par Bruno Publié dans #Ordures socialo-communistes

80006901 oEt voilà, ça recommence ! Chaque fois que la réalité heurte les utopies gauchistes du ministre de l'intérieur, on nous ressort une histoire rocambolesque de complot de l'extrême droite... Après l'affaire complètement bidon montée autour du Norvégien Varg Vikernes pour éviter de parler des cadavres dépouillés de Brétigny, on a maintenant droit au militaire fascisant qui aurait projeté un attentat contre une mosquée. La belle affaire ! Pendant ce temps-là Manuel Valls et les médias aux ordres peuvent tranquillement éviter de parler de la mort horrible de Jérémie égorgé par un immigré. Ce gouvernement en général et ce ministère de l'intérieur en particulier sont un scandale permanent, une insulte continue faite au peuple de France.

 

Nous n'avons pas seulement besoin que ces gens-là démissionnent, notre colère légitime réclame un tribunal devant lequel ces élus devront rendre compte. On n'insulte pas impunément les Français !

 

Que Jérémie puisse reposer en paix, que ce gouvernement puisse subir la pire des foudres populaires.

Lire la suite