L’islam jusqu’à l’overdose

L’islam obsède tellement les médias que désormais, ils en sont réduits à traiter des broutilles comme des sujets de société. Dernier exemple en date, une lycéenne en hijab a été disqualifiée d’un cross aux USA, BFM en a fait un article et a même recueilli le témoignage de la lycéenne.

Les « journalistes » en sont donc à fouiner dans les activités scolaires des lycéennes d’Amérique, dans le but de faire pleurer dans les chaumières sur le sort des musulmans, dans le but également de faire passer le port du hijab comme un droit de l’homme, dans le but enfin de faire passer les Occidentaux comme une bande de persécuteurs de musulmans.

La haine anti-occidentale des musulmans grimpe ainsi en flèche, on a par exemple le député M’jid El Guerrab qui a déclaré « La meilleure manière de protéger les musulmans serait d’interdire l’accès aux médias aux racistes, aux provocateurs et aux semeurs de haine ». Autrement dit : censurer ceux qui sont hostiles à l’islamisation !

Le monde médiatico-politique n’est jamais autant fébrile que lorsque les musulmans (et leurs porte-paroles) se sentent offensés, mais cette manœuvre visant à culpabiliser les Occidentaux qui ne veulent pas de l’islamisation ne fonctionnera pas sur des Français sains et non reniés, qui ne s’abaisseront jamais à considérer qu’il soit normal de pleurer plus fort sur le voile des autres que sur nos morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *