Ouistreham : quand l’engagement pro-migrants tue !

Ce n’est pas faute de prévenir et d’alerter nos compatriotes depuis des années, et pour Ouistreham depuis le début de la crise en 2016.

Audrey, 27 ans, militante d’extrême gauche et opposante à nos actions à Ouistreham, a choisi de ne pas écouter nos mises en garde. Résultat, elle est décédée lundi dernier, assassinée de 14 coups de couteau par un migrant.

Nous ne le répéterons jamais assez : l’immigration tue. Les pro-migrants, en enrôlant la jeunesse dans leur folie immigrationniste, sont les co-responsables des meurtres sordides qui envoient des jeunes Français au cimetière chaque semaine.

Nous dénonçons également le puant « mouvement de la jeunesse caennaise » qui, au lieu de se terrer au fond de son trou à rats, en tant que responsable de la mort d’Audrey, publie au contraire un communiqué trompeur dans lequel l’origine de la mort de la jeune gauchiste n’est pas mentionnée. A croire que cet écœurant « mouvement » espère convaincre d’autres jeunes Français d’aller se faire tuer par des migrants au nom de leur sacro-saint vivre-ensemble.

Nous appelons la jeunesse normande à lutter contre cette gauche pro-migrants qui assassine l’avenir des nôtres, nous appelons la jeunesse normande à rejoindre nos rangs !

Une pensée sur “Ouistreham : quand l’engagement pro-migrants tue !

  • 25 septembre 2019 à 9 h 46 min
    Permalink

    C’est obligé que cela arrive !!! cela va vraiment beaucoup trop loin maintenant ! Il faut y arrêter !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *