Le temps des barbares (sortie après-demain !)

Le nouveau roman de Laurent Obertone, Le temps des barbares, est la suite de son excellent roman Guérilla, qui racontait l’effondrement de l’Etat français.

Voici la quatrième de couverture de cette suite :

« Plus d’Etat.

La France s’est effondrée en trois jours. Livrée aux assassins qui tiennent les rues, aux chiens de guerre qui terrorisent les campagnes. Partout le pillage, la folie. La survie. Partout le silence des réseaux détruits. Et partout la violence.

Plus de règles.

Des crânes perforés de balles, des ombres qui fuient, des rues dévastés, des cadavres déchiquetés à perte de vue, des ordres, des plaintes, des cris, des rafales d’armes automatiques se répondant d’une rue à l’autre, des geysers de flammes et le bruit sourd des rotors brassant le ciel ardent des villes.

Plus d’issue.

Ils étaient de simples citoyens. Ils ne sont plus que des créatures humaines, privées de tout, isolées dans leur méfiance, prêtes à tuer pour un bidon d’essence. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *