Le lien évident entre avortement et immigration

Une déclaration récente de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse, nous révèle une fois de plus le lien évident entre la politique d’avortement et la politique migratoire.

En effet, le ministre macroniste a justifié le besoin d’immigration par le manque de 40 000 à 50 000 enfants Français par an. Pourtant, la politique criminelle d’avortement et de promotion de l’avortement assassine en moyenne 220 000 bébés français par an.

Si l’Etat voulait vraiment que des milliers d’enfants supplémentaires naissent chaque année, il faudrait tout simplement mettre en place une politique d’accueil de la vie (statut de la mère au foyer, allocations réservées aux familles françaises, etc.) et supprimer les lois autorisant le meurtre d’enfants dans le ventre de leur mère (ce qu’ils appellent « IVG »).

Le Parti de la France, lui, a toujours défendu la vie de la conception jusqu’à la mort naturelle, comme le démontre sa participation annuelle à la Marche pour la Vie.

Avec nous, contre la culture de mort, dites oui à la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *