Empêcher l’immigration africaine, c’est possible !

Avant-hier, une centaine de clandestins soudanais et bengalis ont été arrêtés par les garde-côtes libyens, reconduits à terre et placés dans un centre de détention par l’Organe de lutte contre l’immigration clandestine.

Nous nous félicitons que ces clandestins n’aient pas pu rejoindre l’Europe déjà envahie, et nous nous félicitons également de ce bel exemple de lutte contre l’immigration clandestine, une politique que nous appelons de nos vœux, notamment à Ouistreham et à Caen où les clandestins squattent et errent impunément.

Nous demandons également la suppression des subventions aux associations et organisations qui participent à la traite des êtres humains en favorisant l’accueil des clandestins, et le reversement de ces subventions à une organisation de lutte contre cette immigration clandestine qui accapare du temps, de l’énergie, des effectifs et de l’argent public qui devraient servir à tout autre chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *