Décrire le métissage est considéré comme du racisme !

Les médias sont unanimes : des tracts « racistes » ont été distribués sur les pare-brise des voitures de Strasbourg.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quel était donc le message si raciste figurant sur ces tracts qu’il nécessitait une recension dans les médias ?

Voici la réponse en image :

Pourtant, si on se fie à la logique la plus élémentaire et au type de métissage dont les publicitaires et les médias font systématiquement la promotion, le métissage consiste bien pour des blancs à mettre au monde des enfants marron en s’accouplant avec des noirs. En conséquence, les enfants ainsi créés n’ont aucune chance de ressembler à des hyperboréens. Il n’y aura donc plus, à terme et si la politique de promotion du métissage ne s’arrête pas, d’enfants blancs aux yeux bleus et aux cheveux clairs. C’est de la pure constatation, ce n’est en rien du racisme !

Une fois de plus, les médias et la gauche (car le MRAP de Strasbourg s’est fendu d’un communiqué pleurnichard), tentent de transformer en crime de la pensée la dénonciation des conséquences de leur idéologie.

La liberté d’être contre le métissage n’est pas négociable, car la survie de notre peuple en dépend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *