Suprémacisme noir sur Canal+

Hier, l’humoriste Kévin Razy a posté sur internet une émission diffusée en mai 2018 sur Canal+, dans laquelle il recevait le comédien Thomas Ngijol.

Au-delà de l’habituel ton convenu utilisé dans cette émission, un passage de l’interview est révélateur d’un racisme noir assumé et décomplexé.

En effet, alors que l’humoriste d’origine mauricienne parle de la place des noirs dans le cinéma avec son invité d’origine camerounaise, l’humoriste déclare : « On est en train d’essayer de faire en sorte qu’il y ait un peu plus de noirs un peu partout ».

Voilà des déclarations plutôt curieuses de la part d’un Kévin Razy, qui jouait il y a pile dix ans dans le spectacle « rire contre le racisme », à Lyon…

Que n’aurait-on dit si deux blancs avaient discuté, au cours d’une émission, de la volonté de placer « un peu plus de blancs un peu partout » !

Mais comme d’habitude, sous couvert d’anti-racisme et de lutte contre d’imaginaires discriminations, le communautarisme et la discrimination anti-blanche s’étalent à visage découvert dans les grands médias.

Contre ceux qui veulent que les blancs s’effacent, pour la défense de notre peuple et de ses droits, rejoignez le Parti de la France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *