Le nouveau livre de Romain Guérin est disponible !

Le nouveau livre de Romain Guérin, un recueil de poèmes, est disponible depuis hier sur le site internet de l’auteur.

Romain Guérin s’était distingué il y a deux ans, notamment dans la famille nationaliste, avec la sortie de son excellent livre Le journal d’Anne-France, que nous vous conseillons sans retenue. En voici quelques extraits, qui donnent une petite idée de l’orientation (et du talent) de l’auteur.

« Les proches périphéries commerciales de nos villes, ces immeubles blancs ou gris à perte de vue, ces panneaux publicitaires vulgaires et obscènes qui colonisent les murs… mais d’où diable vient cette ardeur, cette passion pour le dégoûtant, l’ignoble et l’abject ? »

« Vous ne pouvez pas demander à un gosse, quelle que soit sa couleur de peau, qui a vécu entre un « Leader Price » et une station de lavage automatique, d’aimer la France et d’en être fier. Ce n’est pas sérieux. »

« Et puis naturellement, n’importe quelle péronnelle, n’importe quelle gourgandine, n’importe quel animateur pré-pubère, se sent maintenant autorisé à juger, à condamner, à s’irriter, à s’indigner, à se scandaliser, s’intronisant expert en « dérapage » et nez en « nauséabondieuserie ». »

« C’est étrange que pour nous persuader que l’immigration est une bonne chose, qu’être contre, c’est inhumain, on nous montre des reportages à la télévision où l’on voit des pauvres gens risquer leur vie sur des embarcations de fortune. En revanche, on ne voit jamais ce qu’est un avortement, la réalité crue de cet acte barbare, l’embryon expulsé comme un vulgaire étron et foutu à la poubelle comme un tampon hygiénique usagé. Est-ce que s’il y avait de tels reportages, les gens seraient encore favorables à la loi Veil, à sa banalisation et à son élargissement à des cas toujours plus tardifs ? »

« Quand on baisse trop longtemps la tête, on croise le regard accusateur des ancêtres. »

« La vocation du modéré, c’est d’avoir peur. »

« Si Darwin et tous ses adorateurs arrogants veulent avoir pour lointains aïeux des Bonobos, des Babouins, des Macaques, des Ouistitis ou des Singes hurleurs, grand bien leur fasse ! Ça les regarde ! Mais que ces tyrans n’imposent pas leur famille aux autres ! »

« De toute évidence, la France est aujourd’hui un pays libre. […] Un pays libéré de la pudeur. Un pays libéré de l’honneur. Un pays libéré de la grandeur. »

Nous vous recommandons la lecture de cet auteur et, d’une manière générale, de soutenir les écrivains de notre famille de pensée, en achetant leurs ouvrages, en les lisant bien entendu, et en les promouvant auprès des camarades !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *