Migrants : Ouistreham sombre dans le chaos (communiqué de l’ARPE)

Nous partageons ci-dessous le communiqué de presse de l’ARPE relatif aux dernières mutations du chaos migratoire qui gangrène Ouistreham et pourrit le quotidien des Ouistrehamais.

***

Communiqué de presse de l’ARPE
Ouistreham, le 08 janvier 2019
Ouistreham ne doit pas devenir une zone de non-droit !
Depuis quelques semaines, le problème des clandestins a pris une nouvelle tournure à Ouistreham.
En effet, les clandestins sont des anglophones depuis le début de la crise à Ouistreham en 2016, mais ils sont désormais encadrés par des clandestins francophones qui utilisent leur « maîtrise » de la langue française pour insulter et menacer les forces de l’ordre.
Cette nouvelle évolution du chaos migratoire qui plombe Ouistreham est un signal d’alarme que nous ne devons pas ignorer, sauf à vouloir transformer notre commune en zone de non-droit gérée par les passeurs, les dealers et les proxénètes.
L’Association pour le Retour au Pays des Expatriés (ARPE) demande à ce que la police municipale de Ouistreham interpelle l’intégralité des clandestins présents illégalement sur la commune, et qu’elle les emmène au poste de gendarmerie pour qu’ils soient gardés à vue et jugés.
Si les autorités municipale et préfectorale ne considèrent pas le problème assez grave pour être résolu, les Ouistrehamais se verront dans l’obligation de faire pression pour être entendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *