La justice laisse Nick Conrad appeler au meurtre des blancs

Nick Conrad n’a finalement pas été condamné pour sa chanson PLB (pendez les blancs). Il a pris 5000 euros d’amende avec sursis, ce qu’il veut dire qu’il n’a pas à les payer.

Dans sa chanson, que la justice a considéré assez acceptable pour ne pas être condamnable, Nick Conrad chante :

« Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs »,
« Pendez les blancs »,
« Descendez-les très brutalement »,
« Bouches de blancs écartées sur un coin de trottoir, écrasement de tête mortel pour leur casser les dents »,
« Pendez les blancs, pendez-les maintenant ».

Si un rappeur blanc faisait une chanson similaire contre Nick Conrad et les noirs, soyons sûrs que les juges rouges seraient beaucoup moins cléments !

Pour que le racisme anti-blanc soit combattu, rejoignez le Parti de la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *