#GiletsJaunes : gare aux tentatives de récupération !

Depuis que la mobilisation des Gilets Jaunes s’est avérée être autre chose qu’une barbeuc-party cégétiste, l’Etat s’inquiète et les profiteurs de la république pointent le bout de leur sale museau.

Ainsi, au-delà des autoproclamés « porte-paroles » et « représentants » du mouvement, qui adoptent systématiquement une posture hostile aux Gilets Jaunes, il y a désormais les syndicats et les collectifs de racailles de banlieues qui comptent se « solidariser ». Ainsi, le « collectif Adama », une organisation raciste antifrançaise et pro-racailles, a annoncé qu’elle rejoignait les Gilets Jaunes.

Cette tentative de la république de placer ses pions au sein des Gilets Jaunes, vise à détruire l’essence-même du mouvement. En effet, on se retrouvera bientôt avec des membres du collectif Adama, tout de jaune vêtus, qui viendront à la télé expliquer ce qu’ils réclament, et le Gouvernement dira : « nous vous avons compris, chers Gilets Jaunes, nous allons donner de l’argent pour les banlieues et contre le racisme » !

Pour éviter que le mouvement soit récupéré par la racaille des banlieues et par la racaille syndicale, il faut rester ferme sur nos revendications : « Moins d’immigrés, moins d’impôts, plus de libertés ! » et continuer à colorer nos rassemblements de bleu, de blanc et de rouge !

Aucun drapeau français à l’horizon, un « vous » bien vague qui semble désigner le peuple français, le collectif « Justice pour Adama » n’a rien à voir avec nous !
Notre drapeau national, l’ultime rempart face aux racailles des banlieues et des syndicats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *