Ouistreham : un rassemblement anti-immigration sous haute tension ! (MAJ : vidéos)

Hier après-midi, environ 90 personnes se sont rassemblées à Ouistreham, en opposition à l’immigration clandestine, à l’appel de l’ARPE (association pour le retour au pays des expatriés) et du PDF.

Pendant de longues minutes, des contre-manifestants haineux et bruyants ont provoqué les manifestants, et il a fallu que les gendarmes forment un cordon pour éviter aux extrémistes de gauche de se faire charger par une jeunesse patriote survoltée.

Après avoir scandé des slogans aussi clairs que « Clandestins dehors ! » ou « Ouistreham aux Français ! », les manifestants ont pu écouter des allocutions de responsables de l’ARPE, de la Dissidence Française (DF), du Parti Nationaliste Français (PNF) et du Parti de la France (PDF).

Au cours de ces différents discours, l’attitude de l’extrême gauche, qui a essayé (en vain) d’intimider les manifestants et de faire taire l’expression politique des opposants à l’immigration, a été sévèrement condamnée et l’inaction scandaleuse des autorités et des gendarmes qui laissent s’organiser ces attroupements haineux non-déclarés a été justement dénoncée.

Ces allocutions offensives et sans concession inscrivent fermement l’action des patriotes dans une logique de résolution du chaos migratoire coûte que coûte, malgré l’omerta et la désinformation. Une volonté de fer, qui a été chaleureusement applaudie par les manifestants.

Bruno Hirout, délégué départemental du PDF pour le Calvados, entouré de Vincent Vauclin (président de la Dissidence Française) et de Thomas Joly (secrétaire général du Parti de la France).

Les habitants de Ouistreham et des alentours ont pris date, ce deuxième rassemblement en six mois n’est que le début et d’autres actions ont été annoncées, notamment l’organisation d’une réunion d’information, de concertation et d’organisation afin de pouvoir influer très concrètement sur la politique menée à Ouistreham.

Après la manifestation, nous nous sommes retrouvés pour un verre de l’amitié bien mérité, après avoir bravé les intempéries, le mur du politiquement correct et la bêtise crasse des antifas.

Ici, une délégation du PDF14 avec Thomas Joly (secrétaire général du Parti de la France) et des camarades du PDF qui sont venus nous soutenir depuis la Gironde !

Pour participer vous aussi à la reprise en main de la situation, ne restez pas spectateurs, soutenez-nous, contactez-nous, votez pour nous, mais surtout rejoignez-nous, en écrivant à calvadospdf@gmail.com.

Mise à jour : le discours de Bruno Hirout :

Mise à jour n°2 : Face à face tendu entre des jeunes manifestants et les antifascistes.

Mise à jour n°3 : la jeunesse fougueuse ne se laisse pas impressionner par les vieux boomers cosmopolites.

Mise à jour n°4 : les pro-migrants pris en flagrant délit de mensonge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *