#Chemnitz : le concert de rap contre la haine dégénère

C’était une définition vivante du grand écart ! Un concert était organisé au début de la semaine à Chemnitz, une commune allemande qui est devenue mondialement célèbre suite aux manifestations anti-migrants, et notamment grâce à l’hilarité générale qui a gagné l’opinion publique suite à la différence entre les hordes de nazis assoiffées de migrants que décrivaient les journalistes et la réalité sur le terrain : des Allemands normaux qui font des manifestations normales.

Ce concert, décrit comme antiraciste et contre la haine, a été complètement décrédibilisé par la prestation d’un groupe de rap ultra haineux, appelant à tuer des policiers au couteau, à frapper au ventre des Allemandes enceinte et à lapider les femmes légèrement vêtues. Bref, grosse tolérance !

Une fois de plus l’antiracisme a montré son vrai visage : celui d’un racisme décomplexé envers les Européens de souche !

Ah, au fait, connaissez-vous le meilleur dans tout cela ? La chaîne franco-allemande Arte a diffusé ce concert en direct…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *