Caen : privée d’argent public, l’association pro-migrants chiale dans la presse complaisante

L’association ARCAL, une association caennaise qui offre une adresse postale et effectue les démarches administratives des immigrés clandestins, s’est vue supprimer sa subvention annuelle par le Conseil départemental, et s’en plaint dans la presse immigrationniste (pléonasme).

Pourtant, cette mesure a été rendue nécessaire par le lobbying politique hors de propos effectué par cette association.

En effet, l’ARCAL a outrepassé ses prérogatives en allant en justice pour essayer de forcer la mairie de Ouistreham à ouvrir un squat légal pour les clandestins qui y sèment la peur et le chaos.

Ouvrir un local à ces gens-là ce serait récompenser leurs actes illégaux et criminels, c’est absolument inenvisageable.

Comme nous le rappelions récemment, la seule politique acceptable c’est d’expulser les clandestins et de couper toutes les subventions aux association pro-clandestins.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *