Thomas Joly souligne la stupidité du passage aux 80km/h

Le passage aux 80km/h est une mesure qu’Edouard Philippe nous présente comme étant censée sauver des vies, mais le Gouvernement s’apprête à laisser sortir de prison plus de 400 islamistes radicalisés ! La réalité, c’est que cette nouvelle attaque contre les Français devrait rapporter 335 millions d’euros supplémentaires d’amendes à l’Etat !

De son côté, Thomas Joly, le secrétaire général du Parti de la France, a dénoncé les conséquences pratiques du passage aux 80km/h :

Voici mes premières impressions à propos du passage à 80 km/h sur les routes dites « secondaires » mais en fait qui représentent la majorité des voies empruntées par les automobilistes.

– Les pénibles qui roulaient déjà en dessous des 90 km/h autorisés auparavant sont désormais à 70-75 km/h maximum, je double donc beaucoup plus souvent.

– La plupart des gens font « l’accordéon », c’est à dire qu’ils roulent à 90-95 km/h comme avant mais s’aperçoivent tout d’un coup qu’ils ont oublié la nouvelle limite et décélèrent assez brusquement à 80, pour finalement de nouveau oublier et se retrouver deux minutes après à 90…

– Le passage devant les radars fixes se fait désormais à 60 km/h pour certains…

Bilan : vu qu’on accélère et qu’on décélère sans arrêt en rétrogradant de vitesse, il est inéluctable que notre consommation va augmenter et qu’embrayage et boîte de vitesse vont s’user plus vite ; on double beaucoup plus souvent, ce qui entraînera nécessairement un surplus d’accidents ; on oublie très vite les 80 km/h à cause des 90 entrés dans notre subconscient, donc le nombre de flashs aux radars va exploser, surtout sur les routes des vacances où on ne connaît pas leur emplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *