Exploit journalistique : fake news à distance ! (Croisière Rivarol)

Le journal Le Point a réussi l’exploit de faire un article sur l’ambiance, le ressenti, les verbatims et les dérapages qui auraient eu lieu lors de la croisière de Rivarol, sans avoir eu un seul journaliste présent sur place !

Selon ce journal, cette croisière était une catastrophe, organisée quasiment à l’insu de Jean-Marie le Pen, avec de la nourriture immangeable, des serveurs en grève, des orateurs de piètre qualité et des convives passant leur soirée le bras tendu.

Il ne manquait plus que le récit de l’intervention d’une nuée de sauterelles et la crucifixion-spectacle de migrants pour que cet article du Point satisfasse à 100% les fantasmes des journalistes sur cette soirée.

La vérité, c’est que cette croisière, organisée par l’excellent hebdomadaire Rivarol et son courageux patron Jérôme Bourbon, a été une réussite totale, une belle soirée nationaliste, une soirée d’amitié et de camaraderie françaises qui, effectivement, peuvent donner la nausée aux militants de l’anti-France.

Environ 400 participants ont totalement rempli la péniche, profité des passages devant les monuments parisiens pour se détendre sur le pont, et pu déguster un repas gastronomique tout en écoutant les interventions d’authentiques nationalistes français, à mille lieues du politiquement correct pratiqué ailleurs.

Cerise sur la gâteau, Jean-Marie le Pen nous a même gratifiés d’une intervention par téléphone depuis sa chambre d’hôpital où il se reposait, nous encourageant à poursuivre notre combat politique pour conserver la France française.

Le Parti de la France – Calvados était représenté par son délégué Bruno Hirout et par Guillaume Aguillé, Conseiller National du PDF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *