Médias complices des passeurs !

Outre les autorités et les associations extrémistes de gauche, les médias sont eux-aussi, dans les faits, les complices des passeurs et des trafiquants d’êtres humains.

L’un des derniers exemples en date, révélé par la cellule Fdésintox du site Fdesouche, est le traitement réservé par le média France Bleu à l’information suivante : des passeurs ont été arrêtés par les forces de l’ordre. Voilà comment ces « journalistes » ont titré l’information : Trois Irakiens condamnés pour avoir aidé des clandestins.

Cette manipulation des mots, ce travestissement de la réalité pour tenter, au forceps, d’amener leur lectorat à épouser leurs idées d’extrême gauche, est une nouvelle preuve que les « journalistes » ne sont pas là pour informer mais pour modeler l’opinion publique à l’image du politiquement correct.

De son côté, loin de l’agitation pro-immigration, le Parti de la France demande sans relâche le rétablissement de nos frontières et l’inversion immédiate des flux migratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *