Dette de la SNCF : mensonges du président et futur impôt nouveau !

Alors qu’Emmanuel Macron avait déclaré il y a une semaine devant les deux journalistes communistes qu’il n’y aurait pas de nouvel impôt d’ici la fin de son quinquennat, son Premier Ministre Edouard Philippe vient d’annoncer EXACTEMENT LE CONTRAIRE aux responsables syndicaux de la SNCF.

En effet, le Premier Ministre leur a écrit aujourd’hui (seulement 9 jours après la promesse d’Emmanuel Macron) que le paiement de la dette colossale de la SNCF demandera un effort supplémentaire des contribuables.

C’est incroyable que cela soit une fois de plus les travailleurs Français qui doivent être braqués par l’Etat pour réparer les erreurs de gestion de l’Etat ! Que l’Etat aille donc chercher ses solutions dans la gestion de la SNCF et pas dans la poche des Français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *