0 violence, 0 dégradation, pourtant le blogueur Boris le Lay cumule 10 ans de prison !

C’est un chiffre qui fait froid dans le dos, le blogueur Boris le Lay cumule 10 ans de prison (et plusieurs milliers d’euros d’amendes), pour de simples écrits !

Le tort de ce blogueur ? Ne pas être de gauche !

En effet, aujourd’hui, être de gauche permet en toute impunité :

– d’organiser des manifestations non-déclarées

– de bloquer et de dégrader des universités et des lycées

– de donner aux enfants des traitements pour les faire changer de genre

– de tenir des réunions interdites aux hommes et/ou aux blancs

– de dégrader les centres-ville sans se faire interpeller, etc.

Par contre, si l’on écrit noir sur blanc ce que l’on pense de cette société et les solutions qu’on propose pour changer les choses, alors là la justice voit rouge, et condamne sévèrement ceux qui ont osé se dresser contre le politiquement correct.

Le Parti de la France soutient Boris le Lay (qui était d’ailleurs son invité en visio-conférence à Amiens il y a pile un mois) et rappelle son attachement à la suppression des lois restreignant la liberté d’expression, notamment en matière politique et historique.

(Par ailleurs, n’hésitez à (re)découvrir l’intervention de Boris le Lay du 17 mars.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *