Le Parquet de Toulouse est-il raciste ?

Après que Génération Identitaire ait défrayé la chronique en apposant des panneaux anti-djihadistes à l’entrée de Toulouse, nous apprenons par Fdesouche que le Parquet a décidé de poursuivre l’organisation politique pour « incitation à la haine raciale ».

Non seulement c’est honteux qu’en cette période une enquête d’envergure soit lancée pour un tel motif (analyse de vidéo-surveillance, relevé d’empreintes digitales, etc.), mais c’est également stupide pour au moins trois raisons.

En effet, il est complètement absurde de considérer l’anti-djihadisme comme du racisme, le djihad n’étant pas une race.

Ou alors, le Parquet est tellement raciste qu’il fait un amalgame entre une certaine communauté et les djihadistes, ce qui serait assez cocasse !

Enfin, considérer que s’opposer aux terroristes islamistes justifie des poursuites judiciaires, c’est le degré le plus élevé de collaboration avec le terrorisme islamique que nous avons pu constater en France depuis un bon moment !

Le Parquet de Toulouse se comporte en véritable tribunal islamique, il revient à chaque patriote de s’insurger et de dénoncer chaque juge, chaque magistrat et chaque fonctionnaire qui se livre à un excès de zèle anti-Français et pro-islamiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *