Vivre-ensemble… avec des bracelets antiviol !

Lors de la nuit du nouvel an 2016, les « migrants » s’étaient distingués en agressant sexuellement des centaines de jeunes femmes allemandes.

Vingt-quatre mois plus tard, c’est-à-dire après 730 jours de travail, les autorités ont trouvé la solution qui leur paraissait la plus cohérente : distribuer des bracelets avec écrit « respect » aux jeunes allemandes qui n’ont pas pour projet de vie de se faire violer par les ingénieurs et les futurs Montaigne venus du tiers monde.

C’est un véritable scandale, une insulte faite aux victimes et un message de faiblesse envoyé aux prédateurs sexuels.

Avec le Parti de la France, plutôt que de passer des bracelets « respect » au poignet des femmes, nous aurions passé les menottes à tous les clandestins !

Vivre-ensemble... avec des bracelets antiviol !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *