Bertrand Cantat – L’Angleterre

 

Après avoir battu à mort sa femme, au lieu de crever de honte au fond d’une grotte, l’humaniste Bertrand Cantat revient avec une chanson pour faire la morale aux Français ! Ces gens se croient vraiment intouchables et sont incroyablement imbus de leur personne ! Voici une analyse de cette nouvelle chanson de Cantat : « L’Angleterre »

La chanson commence par une attaque contre le Brexit, révélatrice de la limite du sens démocratique du chanteur (le Brexit ayant été approuvé par un référendum).

Pour parler des pseudo-migrants qui veulent envahir l’Angleterre, Bertrand Cantat utilise le terme « petit frère », un terme condescendant et paternaliste qui reflète bien le sentiment de supériorité de la gauche soi-disant antiraciste, qui se plaît également à appeler les immigrés des « potes ».

Cantat essaie ensuite de nous faire pleurer sur la « jungle » de Calais, alors que les migrants qui s’y sont auto-créés un bidonville étaient très bien accueillis dans les centres de réfugiés adaptés de Turquie et de Jordanie ! Ils ne sont venus en Europe que pour voir si l’herbe y était plus verte : on n’est donc plus sur de l’exil, mais sur du tourisme social !

Bref, à l’écoute de cette chanson, on ne peut que constater que le gauchisme est toujours une maladie mentale… Alors prenez vos guitares, asseyez-vous à vos pianos, et créez de la musique nationaliste afin de proposer aux Français un meilleur type de divertissement musical !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *