Quelle surprise, Manuel Valls est un traître !

Lorsqu'il a participé à la primaire socialiste, qu'il a perdue, Manuel Valls s'était engagé par écrit à soutenir le candidat du PS à l'élection présidentielle.

Pourtant, hier, Manuel Valls a déclaré à l'Assemblée Nationale qu'il voterait pour Emmanuel Macron.

Cette trahison politique, doublée d'un manquement à la parole donnée, est une nouvelle preuve de l'immoralité des responsables politiques, car on se doute que Valls serait resté gentiment à la niche si le candidat socialiste Bilal Hamon n'avait pas été aussi bas dans les sondages.

Ce qui est amusant, c'est qu'étant donné le caractère de Manuel Valls, celui-ci aurait à coup sûr « pété un câble » s'il avait été le candidat du PS et trahi de la façon dont il vient de trahir Hamon.

D'un autre côté, ce ralliement à Emmanuel Macron ne fait que renforcer ce que nous disions déjà dans un article précédent : Macron est LE candidat du système.

Si vous en avez ras-le-bol de ces combines électorales, rejoignez les nationalistes du Parti de la France, le seul parti qui est au service de la France et des Français d'abord !

Manuel Valls est officiellement un homme politique sans parole.

Manuel Valls est officiellement un homme politique sans parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *