Antisémitisme : quand l’école se substitue à la justice !

Il y a quelques semaines, la LDJ (une association de gymnastique communautaire), a mené une campagne contre un professeur jugé antisémite.

Ce 25 août, alors que le professeur en question n’a été condamné par aucun tribunal, le recteur de l’académie de Paris a décidé que le professeur accusé, mais présumé innocent jusqu’à preuve du contraire, ne ferait pas la prochaine rentrée scolaire.

Le PdF14 dénonce une fois de plus l’hystérie antiraciste qui remplace chaque jour un peu plus la liberté d’expression par l’obligation de réciter le politiquement correct.

Antisémitisme : quand l'école se substitue à la justice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *