Education « nationale » : l’endoctrinement à tous les étages !

Cette rentrée scolaire 2014-2015 est assez mouvementée. D’un côté, les maires sont dans l’obligation d’ouvrir les écoles le mercredi, sans que les moyens ne suivent pour embaucher le surplus de personnel que cette journée supplémentaire d’accueil des enfants nécessite. Résultat ? Le mercredi n’est, dans beaucoup de communes françaises, qu’une espèce de grande récréation… et accessoirement, empêche les petits Français de pratiquer les saines activités proposées par les clubs de sport le mercredi matin.

 

D’un autre côté, nous avons un nouveau ministre de l’éducation « nationale » rigide, sourd et dogmatique en la personne de Najat Vallaud-Belkacem, qui est la promotrice en chef de l’idéologie du genre…

 

Du côté des professeurs, ce n’est guère plus reluisant. Quand on a enlevé le tas de crasseux dépressifs gauchistes, il reste quand même quelques professeurs intellectuellement sains. Mais ceux-là aussi sont nocifs pour les jeunes Français. En effet, voici, preuves à l’appui en fin d’article, ce qu’ils ont du apprendre et assimiler pour passer leur concours de professeur :

 

Exemple n°1 : La rapidité de la conquête musulmane des années 632-732 est dûe au bon accueil des populations qui voyaient en eux des libérateurs.

Exemple n°2 : Ce qu’il faut retenir des croisades c’est que le côté guerrier des Occidentaux les a empêchés « de découvrir toute la richesse de l’Orient musulman ».

 

Ces deux exemples très significatifs donnent le ton : tout ce qui n’est pas Européen est bon, et l’Européen est une brute épaisse qui ne comprend rien à l’immense et riche culture des autres peuples. Ethnomasochisme et anti-France à tous les étages, bonne rentrée républicaine à tous !

 

articletracts-20140518_000457.jpg

articletracts-20140518_000702.jpg

articletracts-20140518_000437.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *